Blanchiment dentaire : les principaux risques et les solutions

blanchiment dentaire

Qui ne voudrait pas avoir des dents blanches digne d’un sourire de star ? Le brossage de dents ne garantit cependant pas forcément la blancheur des dents. En effet, des dents dévitalisées blanchissent difficilement. C'est d'ailleurs pourquoi, on vous a souvent conseillé d'utiliser des méthodes de blanchiment dentaire. Par exemple, pour avoir des dents blanches, les chirurgiens-dentistes conseillent le bicarbonate de sodium avec du citron ou encore les kits de blanchiment dentaire pour une hygiène bucco-dentaire optimale et pour  récupérer la couleur des dents naturelle. Cependant, toutes ces méthodes pour blanchir les dents comportent des risques qu'il est important de connaitre.                 

Voici les principaux risques liés au blanchiment dentaire et les méthodes pour se blanchir les dents sans les abimées. 

Qu'est-ce-que le blanchiment dentaire ?

Le blanchiment dentaire est une technique simple qui permet d'éclaircir rapidement les dents. Elle passe par l'application d'un gel à base de peroxyde d’hydrogène, plus communément appelé eau oxygénée qui se décompose en peroxyde d’hydrogène. Afin de maintenir le gel sur la dent plusieurs heures d’affilées, il est appliqué à l’aide de ce que l’on appelle une « gouttière » amovible à placer sur les dents. Il existe deux types de blanchiment dentaire qui sont : 

  • Le blanchiment dentaire vital : Ce type de blanchiment dentaire consiste à blanchir les dents qui ont été tachées par divers aliments, le tabac ou ayant naturellement perdu leur blancheur en vieillissant.
  • Le blanchiment dentaire non vital : Ce type de blanchiment dentaire concerne des dents de coloration grise qui sont le résultat des modifications métaboliques après la dévitalisation des dents.  

    1) Le peroxyde d'hydrogène : un composé chimique néfaste

    Le peroxyde d’hydrogène est composé d’atomes d’oxygène et d’hydrogène. Il se décompose sans résidus en eau et oxygène, et il est un puissant oxydant. Il possède donc un effet nocif dans des concentrations ou des quantités élevés.  En effet, un dosage important ou prolongé de peroxyde d'hydrogène provoque des effets néfastes sur la dent, la gencive mais également le parodonte. Ce n'est donc pas un bon traitement. 

    Voici les problèmes bucco-dentaires liés son utilisation :     

    • Une hypersensibilité des dents : Vous allez avoir de fortes douleurs qui sont notamment accentuées avec l'apparition du froid.
    • Une altération de l’émail : La pulpe des dents sera beaucoup plus sensibles aux agressions chimiques et thermiques. 
    • Une recoloration plus rapide des dents : Si les expositions sont trop longues ou trop fréquentes, l’état de surface de l’émail dentaire se dégrade ce qui peut faciliter la fixation des pigments.
    • La réaction avec les matériaux d’obturation dentaires : Celle-ci peut avoir comme effet de dégrader la jonction entre la dent et l'obturation. Cela favorise l'apparition de caries dentaire.

    2) Les diverses contre-indications générales au blanchiment dentaire 

    Bien que les soins réalisés en milieu médical soient contrôlés, le blanchiment des dents est loin d’être un acte anodin. Les produits utilisés ayant une plus forte concentration, ils ne présentent pas une parfaite innocuité et impliquent des contre-indications qui doivent être respectées. Ces règles sont d’ailleurs valables pour la plupart des soins sans prescription. 

    Voici les diverses contre-indications au blanchiment dentaire : 

    L'interdiction pour les enfants

    En effet, peut importe le type de blanchiment des dents ou la concentration du produit injecté, il est important d'être majeur. Tout éclaircissement des dents est interdit avant cet âge-là. Cela explique par le fait que les tissus dentaires ne sont pas correctement formés chez l’enfant et l’adolescent. Les produits blanchissants auraient donc pour conséquence de les endommagés.

    L'interdiction en cas de grossesse

    Les femmes enceintes sont sous de nouvelles hormones. Elles éprouvent de la fatigue au quotidien. De plus, les nausées et les vomissements pendant la grossesse contribuent à fragiliser leur état de santé. Tout cela favorise généralement l’apparition de carie ou de gingivite de grossesse. C'est pourquoi, le blanchiment dentaire risquerait d'abimer leur dents.

    Les lésions bucco-dentaires

    La présence de lésions bucco-dentaires est aussi une raison pour laquelle vous ne devez pas avoir recours au blanchiment dentaire. En effet, la pénétration d'un produit de blanchiment sur une carie ou une infection parodontale peut entrainer une sur-inflammation ou abimer les tissus de la cavité buccale. Les plaies situées dans la bouche sont également une raison de ne pas en faire.

    Les sensibilités dentaires

    Une sensibilité des dents et des gencives est aussi une contre-indication au blanchiment des dents. Il est important de faire une cure au nitrate de potassium pour remédier à cette sensibilité. Par ailleurs, avoir une allergie au peroxyde d’hydrogène est aussi une contre-indication à l’éclaircissement des dents. En effet, les produits blanchissants s’infiltrent dans les tissus internes des dents.

    3) Les méthodes pour se blanchir les dents sans les abimer 

    Une bonne technique de brossage intégral des dents et des gencives

    Il est important de se brosser les dents après chaque repas soit : matin, midi et soir pendant 2 minutes. Vous pouvez le faire avec un dentifrice spécial dent blanche ou bien avec du bicarbonate de soude ou de sodium. De plus, vous pouvez utiliser du fil dentaire et des brossettes interdentaires pour nettoyer les zones les plus difficiles d'accès. Pour se faire, vous devez verser une cuillère à soupe de bicarbonate sur une brosse humide ou bien sur votre dentifrice. Vous ne devez pas oublier de vous rincer la bouche à l'eau claire après chaque brossage.  

    Le détartrage et le polissage chez le chirurgien-dentiste

    Le détartrage et le polissage sont des techniques efficaces si l'usage du fil  dentaire et des brossettes interdentaires ne vous apporte pas des résultats assez probants. En effet, même après leur utilisation, il y aura toujours des endroits difficiles à atteindre. Un détartrage et un polissage peuvent aider à bien nettoyer vos dents. La première étape de « décapage » permet d'éliminer la plaque dentaire et de tartre. L'étape suivante consiste à « polir » les dents pour lisser la surface. Elle corrige aussi les imperfections et zones de texture cassantes sur les dents.

    La méthode artisanal : le dentifrice maison à la fraise

    C'est le dentifrice le plus adapté en toute circonstance mais surtout si vous buvez beaucoup de café. En effet les fraises possèdent un acide malique. Cet acide permet de dissoudre les tâches de café ou de vin rouge sur les dents. La recette est très simple. En effet, il suffit d'écraser des fraises et d'ajouter une cuillère à café de bicarbonate de soude pour fabriquer une pâte de dentifrice. Vous devez étaler la pâte sur votre brosse à dents et brossez vos dents pendant au minimum 5 minutes. Pour finir, il est important de vous rincez abondamment les dents pour vous assurez qu'ils ne restent pas collés à vos dents.

    Un masque pour les dents au charbon actif

    Le charbon actif est une matière organique végétale qui possède des vertus blanchissantes. Ses granules permettent de débarrasser les dents des bactéries pour éviter une possible coloration. C'est donc une excellente alternative aux produits blanchissants à base d’eau oxygénée qui sont beaucoup trop agressifs. La recette est simple. En effet, il vous suffit de mélangez un peu de charbon végétal activé dans un petit peu d'eau. Vous pouvez ensuite l'appliquer sur toute la surface de vos dents. Pour finir, vous pouvez laissez agir pendant deux minutes et rincer pour que les traces de charbon actif disparaissent.

    Pour ne pas abimer vos dents, vous pouvez utiliser la brosse à dents sonique Y-Brush c'est une brosse à dents qui comprend plusieurs modes de vibrations soniques et temps de brossage. Vous pouvez choisir un mode de vibration choisi en fonction de votre sensibilité dentaire. 

     

     

     

    Nous espérons que ce guide vous aura permis de comprendre comment fonctionne le blanchiment dentaire. Nous espérons aussi que vous aurez compris les effets néfastes du peroxyde d'hydrogène sur vos dents et donc qu'il ne constitue pas une méthode de blanchiment dentaire adaptée. Vous devez également être conscient que le blanchiment dentaire est vivement déconseillé dans toutes les situations que nous vous avons énoncés. Cependant, vous pouvez utiliser les yeux fermés tous les méthodes de blanchiments dentaires que nous vous avons présentés.  

    Haut
    Ajouté au panier:
    Ajouter au panier a échoué:
    Produit ajouté avec succès à la liste de souhaits!




    En poursuivant votre navigation, vous acceptez la dépose de cookies "Statistiques". En savoir plus🪥
    Français