Qu’est-ce que la sensibilité dentaire et comment prendre soin de ses dents sensibles ?

Qu’est-ce que la sensibilité dentaire et comment prendre soin de ses dents sensibles ?
De nombreuses personnes souffrent de sensibilité dentaire. La douleur qui traverse la mâchoire comme un éclair à l'improviste peut gâcher les plus beaux moments.
Comment pouvez-vous savoir si vous avez les dents sensibles ? 
Une gorgée de limonade froide, un bonbon sucré, une cuillerée de soupe chaude ou une bouchée dans une pomme acide, et la douleur aiguë survient. Cette douleur est tellement inconfortable que vous n’osez plus rien mettre dans votre bouche. 
Sachez que la sensibilité dentaire n’est pas définie comme une maladie dentaire. C'est plutôt un symptôme qui doit être pris au sérieux et corrigé dès que possible.
Ainsi, on parle de sensibilité dentaire lorsque certains stimuli externes déclenchent une douleur violente, généralement fulgurante, qui ne s'apaise pas.
 
Quelles sont les causes d’une sensibilité dentaire ?
Plusieurs facteurs peuvent être responsables de votre sensibilité dentaire, il convient alors d’identifier la cause principale pour pouvoir agir efficacement contre cette hypersensibilité. 
1.   Votre email est fragilisé :
La partie supérieure et exposée de la dent (la partie visible au-dessus de la gencive) est recouverte d'une sorte de capuchon protecteur dur contenant des minéraux. Cet émail dentaire, qui est d'ailleurs la partie la plus dure de notre corps, protège la dentine plus molle du dessous et tous les nerfs, vaisseaux sanguins et toutes les fibres qui sont situés dans la pulpe dentaire.
Ainsi, lorsque votre émail est abîmé, cela rend vos dents plus exposées et donc elles réagissent plus sensible aux stimuli externes tels que :
  • La nourriture et les boissons chaudes et froides ;
  • Le sucré, le salé et l’aigre-doux ;
  • Le brossage des dents ;
  • L’air froid qui pénètre dans la bouche.
 
2.   Vous avez les gencives reculées :
La cause la plus courante de l'hypersensibilité dentaire est la maladie des gencives, également connue sous le nom de récession, causée par une mauvaise hygiène bucco-dentaire. Dans la plupart des cas, ce n'est pas la fréquence qui compte, mais plutôt la mauvaise technique de nettoyage.
Un brossage grossier avec des mouvements horizontaux sensibilise littéralement l'émail des dents ainsi que le tissu gingival.
Si vous utilisez cette technique de brossage incorrecte pendant une longue période , non seulement le tissu gingival s'érodera, mais aussi l’ensemble de votre émail. De minuscules canaux s'ouvrent dans la zone de la dentine, moins protégée autour du col de la dent, ce qui augmente la sensibilité.
Le recule des gencives peut également être causé par des maladies dentaires spécifiques, un mauvais alignement des dents ou la modification des hormones (chez les femmes enceintes par exemple).
La récession des gencives est un problème insidieux : au début, il est extrêmement difficile de voir que ce phénomène qui est lent. Ce n'est qu'avec le temps que les symptômes deviennent apparents et doivent être immédiatement signalés à votre dentiste.
 
3.   Les autres causes de la sensibilité dentaire :
La sensibilité des dents à la douleur n'est pas seulement causée par l'abrasion de l’émail ou par un frottement excessif lors du brossage des dents.
Les facteurs suivants sont également responsables de la sensibilité dentaire :
  • Les bains de bouche excessifs ;
  • Des dentifrices ou des traitements trop chimiques ;
  • Le frottement des dents entre elles ;
  • Les caries ;
  • Les aliments et les boissons acides en excès…
 
Comment éviter la douleur ou traiter l’hypersensibilité dentaire ? 
Sachez qu’il existe des moyens de protéger vos dents et pour reconstruire vos gencives. Voici quelques conseils pour vous si vous souffrez de sensibilité dentaire :
 
  • Prendre une prophylaxie régulière :
Le recul fréquent des gencives est le résultat d'une parodontite. L'inflammation chronique s'étend des dents aux gencives et attaque les tissus.
Seuls un traitement parodontal et des rendez-vous prophylactiques réguliers à intervalles rapprochés peuvent aider à lutter contre l'inflammation. Si nécessaire, il existe des greffes de gencives.
  • Traiter les grincements de dents :
Lors du grincement des dents la nuit, une pression énorme sur les dents et les gencives s’exerce. Sur le long terme, ce sont les surfaces des dents qui s’usent. Les gencives ne sont pas épargnées non plus.
Il faut donc protéger vos dents contre d'autres dommages avec une attelle. Cela protège également les gencives, car l'attelle agit comme un amortisseur. À long terme, cependant, vous devriez travailler sur les causes profondes du grincement nocturne des dents. Il est généralement logique de traiter le sujet de la gestion du stress.
  • Changer de technique de brossage des dents :
Beaucoup pensent qu'un brossage dur et vigoureux peut rendre les dents plus propres. Cependant, ce n'est pas vrai. En appuyant fort avec la tête de brosse, vous endommager les gencives. Au lieu de cela, il est préférable de brosser avec une légère pression des gencives vers la dent. Il existe également des brosses à dents électriques spéciales qui émettent un signal d'alarme lorsque vous appuyez trop fort sur la brosse.
  • Utiliser un dentifrice adapté :
Vous ne devez nettoyer vos dents qu'avec un dentifrice contenant du fluorure. Cela s'applique généralement à tout le monde - mais surtout aux personnes ayant des dents sensibles. Le fluor renforce l'émail des dents et le rend plus résistant aux acides des aliments et boissons.
N'utilisez en aucun cas des dentifrices blanchissants, car ceux-ci contiennent généralement beaucoup de substances abrasives et rendent l'émail des dents rugueux. 
Enfin, vous devriez limiter votre consommation d’aliments et de boissons acides ainsi que les températures trop extrêmes.
Haut
Ajouté au panier:
Ajouter au panier a échoué:
Produit ajouté avec succès à la liste de souhaits!
FR
FR