Quels sont les symptômes d'une gingivite ?

gingivite symptômes

Si vous êtes ici c’est que vous ressentez des douleurs atroces au niveau de la gencive et de la mâchoire. Vous pensez que c’est une gingivite mais vous n’en êtes pas vraiment sûr. Il est vrai que la gingivite est une maladie fréquente mais il ne faut absolument pas en ignorer les symptômes en pensant qu’ils vont rapidement disparaître sans aucun traitement adapté. Pour prévenir et réduire la gêne liée à la gingivite, vous devez d’abord comprendre ce qu’est cette  maladie.  

Voici un guide qui vous permettra de comprendre quels sont les principaux symptômes de la gingivite et comment vous pouvez traiter cette maladie des gencives. 

Qu’est-ce-qu’une gingivite ?

La gingivite est une inflammation bénigne de la gencive. Cependant, elle peuvent rapidement s'étendre aux tissus sous-jacents et se transformer en parodontite : Elle représente la première étape de la maladie parodontale qui affecte les tissus de soutien des dents, les principaux étant la gencive et l’os. La gingivite qui touche la gencive est généralement pas douloureuse. Mais, elle doit être diagnostiquer tôt car elle peut entrainer des complications. En effet, elle doit être considérée comme le signal d’alerte d’un lent processus pouvant mener jusqu’au déchaussement et à la perte des dents. Vous ne devez pas hésiter à aller voir votre chirurgien-dentiste si elle persiste plus de quelques jours ou qu'elle revient régulièrement.

Les principaux symptômes de la gingivite

1 – Des gencives rouges

Le principal symptôme de la gingivite est le fait d’avoir des gencives rouges. Des gencives saines ont une couleur rose pâle et elles ont un aspect de peau orange. Généralement, vous pouvez apercevoir que vos gencives sont rouges et violettes lorsque vous regardez leur état dans un miroir. En effet, les bactéries de la plaque dentaire peuvent causer une inflammation des gencives qui est le stade précoce et bénin d’une parodontite.

2 – Des gencives enflées

Lorsque vous avez une gingivite, vous avez les gencives enflées en plus du fait qu’elles deviennent irritées. C’est un avertissement lancé par votre corps pour que vous observiez une hygiène bucco-dentaire plus rigoureuse. Elles changent de textures et deviennent de plus en plus molles. Des gencives gonflées peuvent rapidement se transformer en infection ou abcès de la gencive ce qui nécessite une intervention du chirurgien-dentiste.

3 – Saignement des gencives

En général, vos gencives se mettent à saigner après votre brossage des dents. Si ce n’est pas le cas, elles saignent alors après avoir utilisé du fil dentaire ou des brossettes interdentaires. Vous devez donc voir ce saignement des gencives comme étant un signal d’alerte. En effet, plus elles vont saigner facilement et plus vous pourrez être sûr qu’il s’agit du stade précoce de maladie des gencives. Vous allez généralement repérer du tartre à l’endroit du saignement.

4 – Déchaussement des gencives

Vos dents vont commencer à vous paraître plus grandes que d’habitude et vous observerez un déchaussement des gencives ou un éloignement des gencives de vos dents. Il s'agit d'un autre symptôme classique de maladie des gencives et non pas seulement d’une conséquence naturelle du vieillissement. Il se caractérise par caractérisé par une rétraction de la gencive autour des dents ou récession gingivale qui peut entraîner l’exposition de la racine dentaire.

5 – La mauvaise haleine

La mauvaise haleine ou le fait d'avoir un goût excessivement mauvais dans la bouche peut indiquer une maladie précoce des gencives. En effet, l'accumulation de plaque dentaire sur la langue mais également le long de la limite gingivale entre la dent et la gencive est habituellement la cause de la mauvaise haleine. C’est le plus souvent dû au fait que vous négligez le brossage des espaces interdentaires.

6 – Des dents mobiles et plus sensibles

Vous allez très souvent repérer d’importants changements dans la façon dont vos dents vont s’ajuster lorsque vous allez mordre quelque chose. Vous allez voir qu'elles ne sont pas stables et qu’elles se déplacent légèrement. C’est généralement lors du stade avancé de la maladie des gencives qui est la parodontite. Elles vont généralement vous faire de plus en plus mal lorsque vous allez manger.

Les traitements et chirurgies pour soigner la gingivite 

1) - Un bain de bouche antiseptique

Ces bains de bouche contiennent généralement de la chlorhexidine ou de l'héxétidine. Ils réduisent la formation de la plaque dentaire en limitant la prolifération de certains micro-organismes. Leur utilisation doit être limitée dans le temps autrement dit une à deux semaines d’utilisation sont préconisées. En effet, ils peuvent à terme déséquilibrer la flore buccale, altérer le goût voire même colorer les dents.

2) - Le nettoyage professionnel des dents

C’est l’une des meilleures manières de détartrer vos dents. Le dentiste se charge d’enlever la plaque dentaire et le tartre dentaire pour traiter la gingivite. Cependant, maintenir une bonne hygiène dentaire et utiliser de la soie dentaire après le nettoyage professionnel des dents sont essentielles pour maintenir la santé des gencives. Le temps imparti pour le traitement est compris entre 30 et 60 minutes.

Voici comment se déroule le nettoyage professionnel des dents : 

  • Votre dentiste commence par appliquer du colorant sur vos dents afin d’évaluer la présence de plaque et de tartre dentaire sur vos gencives
  • Il évalue ensuite la sensibilité au saignement de votre gencive
  • Il élimine ensuite le tartre sur vos dents grâce à des ultrasons
  • Il utilise la technique du deep scaling pour éliminer le tartre descendu sous la gencive à l’aide d’ultrasons ou d’instruments de grattage
  • Il poursuit le traitement avec la technique AIR FLOW pour éliminer les résidus et les traces tenaces de thé, café et de tabac.
  • Il fait ensuite le nettoyage des espaces inter-dentaires à l’aide de fil dentaire, superfloss et de brossettes interdentaires
  • Le polissage des dents permet d'adoucir et de nettoyer la plaque dentaire ainsi que les tâches accumulées sur les surfaces des dents
  • Il se termine par un scellement des sillons superficiels des dents

3)- Les antibiotiques pour traiter l’inflammation

Comme pour la plupart des types d’infection, on utilise souvent des antibiotiques pour traiter l’infection des gencives. Il est nécessaire d’avoir un avis médical avant de débuter le traitement avec des antibiotiques. Il s’utilise en parallèle d’un brossage des dents avec une brosse à dents souple ou extra-souple et du rinçage de votre bouche avec un bain de bouche antiseptique dilué 2 à 3 fois par jour.

  • L’amoxicilline : Elle sert à traiter des infections bactériennes et non virales. Elle se prend généralement 3 fois par jour pendant 7 jours.
  • La cyclosporine : Elle permet avant tout de diminuer le gonflement de la gencive. Sa posologie est de 2 à 7,5 mg/kg en 2 prises par jour par voie orale, avec un minimum d’un mois avant d’observer une bonne amélioration.
  • Métronidazole : C’est un médicament utilisé pour traiter les infections causées par des parasites et des bactéries anaérobies. Il se prend généralement 3 fois par jour pendant 7 jours.

  • Vous pouvez utiliser la brosse à dents sonique Y-Brush. C’est une brosse à dents avec des Poils inclinés à 45° sur les parois pour brosser sans agressivité des gencives et du sillon gingival ce qui permet de prendre en compte votre sensibilité dentaire et de tout mettre en oeuvre pour que le traitement antibiotique s’avère efficace.   

     

    4)- Le recours à la Gingivectomie

    Lorsque le tissu qui recouvre l’émail de la dent est gonflé, le sourire s’en trouve modifié et l’hygiène bucco-dentaire est difficile à assurer. Une gingivectomie est une forme de traitement de l’infection des gencives qui consiste à enlever des tissus gingivaux. Le but de la gingivectomie est de rendre aux gencives une forme naturelle, afin qu’elles restent saines et puissent rendre au sourire toute son harmonie. 

    Voici les différentes contre-indications à la Gingivectomie :

    • Une insuffisante hygiène bucco-dentaire
    • Une hauteur de gencive attachée inférieure à 3 mm
    • Des poches parodontales associées à des lésions intra-osseuses
    • La nécessité de corrections osseuses.

    5)- Le curetage dentaire

    Le curetage est un traitement qui consiste à nettoyer la racine des dents située sous la gencive. En raison de sa complexité, le traitement est réalisé selon des étapes bien déterminées sous anesthésie locale. consiste à nettoyer la zone située entre la gencive et les dents. Le dentiste passe une curette le long de la dent sous la gencive afin d’y éliminer la plaque dentaire (donc les bactéries) et le tartre. Il soigne les inflammations des tissus qui entourent la dent.

    Voici comme se déroule le curetage dentaire : 

    • On vous fait tout d’abord une anesthésie locale.
    • Le dentiste ou le parodontiste nettoie l'espace infecté entre les gencives et les dents du haut, en grattant le long de la dent à l'aide d'outils chirurgicaux spécifiques, appelés des curettes.
    • Puis, lors du deuxième rendez-vous,  il nettoie l'espace infecté entre les gencives et les dents du bas.
    • Enfin, le praticien prescrit des antalgiques anti-inflammatoires le plus souvent s'il n'y a pas de contre-indications.

    6 ) - Le surfaçage radiculaire 

    C’est un détartrage plus profond qui permet de supprimer le tartre situé sous la gencive afin de faciliter le rattachement de la gencive sur les racines dentaires. Cette opération se réalise sous anesthésie locale en une ou plusieurs séances.  Ce nettoyage permet à la gencive de se fixer à nouveau contre la dent et donc de permettre la fermeture de la poche parodontale mais aussi de limiter les risques de récidives puisque la plaque dentaire adhérera moins facilement à une dent lisse.


    Nous espérons que ce guide vous aura permis de comprendre ce qu’est une gingivite. Nous espérons que vous aurez compris quels sont les principaux symptômes de la gingivite que vous pouvez avoir.  Tous les traitements et les chirurgies permettent de traiter la gingivite le plus rapidement possible. Cependant, vous devez demander à votre dentiste lequel est le plus adapté suivant le stade de l’inflammation. 

    Haut
    Ajouté au panier:
    Ajouter au panier a échoué:
    Produit ajouté avec succès à la liste de souhaits!




    En poursuivant votre navigation, vous acceptez la dépose de cookies "Statistiques". En savoir plus🪥
    Français