La poche parodontale

poche parodontale

Si vous êtes ici c’est que vous avez une poche parodontale. Il est important de savoir que la poche parodontale est le stade avancée de la parodontite. La parodontite correspond à une inflammation de l'ensemble du parodonte. Elle débute par une gingivite, qui affecte uniquement la gencive. Lorsqu'elle n'est pas soignée, des poches parodontales se creusent entre la gencive et la dent, l'inflammation s'étend.        

Voici un guide qui vous permettra de comprendre ce qu’est une poche parodontale et comment la traiter.

Qu’est-ce-qu’une poche parodontale ? 

Une poche parodontale est une des constituantes des maladies parodontales. Elle est située plus profondément que les poches gingivales et donc au niveau de l’os. Elle est causée par la destruction des tissus de support de la dent, dont l’os. Lorsqu’une poche se développe en raison d’une maladie, la sonde révèle une profondeur de sulcus accrue. Cette poche parodontale est présente sur une seule face de la dent ou affecter les faces qui constituent l’os alvéolaire. Si elle progresse, elle peut s’étendre jusqu’à la racine de la dent ce qui entraîne la mobilité de la dent et la perte de celle-ci.   

L’origine d’une poche parodontale 

Des agents pathogènes sont à l'origine des poches parodontales. Ces derniers sont causés par l’apparition de plaque dentaire et de tartre sur les dents. Ceux-ci s’infiltrent sous la gencive, créant de l’inflammation et rendant le milieu buccal susceptible à l’induction de poches parodontales. Les bactéries de la plaque dentaire sont responsables de ces poches parodontales.

Certaines conditions génétiques peuvent favoriser la création de poches parodontales et le développement de maladies générales inter-reliées. En effet, nous comptons le diabète, le stress, le tabagisme et les changements hormonaux, entre autres. Les poches parodontales rendent plus difficile la gestion du taux de glycémie chez les diabétiques, tandis qu’un taux de glycémie élevé favorise l’apparition des poches parodontales. Quant au tabac, sa consommation n’aggrave pas l’état de la maladie, mais contrecarre la cicatrisation lors de divers traitements.

Les symptômes et les douleurs liés à une poche parodontale

Il existe de nombreux symptômes et de nombreuses douleurs que vous pouvez facilement repérer si vous pensez avoir une poche parodontale. Les symptômes sont différents suivant l'avancée de ce problème bucco-dentaire. 

Voici les symptômes et les douleurs liés à une poche parodontale.

  • Une gencive enflammée qui peut saigner par endroit  
  • La présence de petits abcès qui cause la mauvaise haleine
  • Une douleur localisée ou une sensation de pression
  • Des saignements lors du brossage des dents ou du passage du fil interdentaire ou des brossettes interdentaires
  • La présence de pus sortant de la gencive
  • Une modification de la couleur, de la forme, de la texture et de la position de la gencive
  • Une gencive potentiellement rouge et enflée
  • Un mauvais goût ressenti à l’intérieur de la bouche 
  • Une douleur irradiée à l’intérieur de l’os qui peut s’aggraver
  • Une très forte sensibilité au chaud ainsi qu’au froid
  • La douleur dentaire : rage de dents alors qu’il n’y a pas présence de caries dentaires.

Pour prendre soin de vos gencives, vous pouvez utiliser la brosse à dents Y-Brush. C’est une brosse à dents qui comporte différentes vibrations soniques en fonction de votre sensibilité dentaire.

Les traitements chez le dentiste de la poche parodontale

Il est important de prendre en charge ce problème bucco-dentaire le plus tôt possible pour le soigner correctement. La méthode la plus efficace pour éliminer une poche parodontale consiste à réduire sa profondeur pour qu’elle retrouve sa profondeur d’un sillon gingivo-dentaire normal. Les méthodes sont différentes en fonction de la gravité de la situation bucco-dentaire du patient et de l’évolution de la pathologie vers une parodontite.  

Voici les différents traitements possibles de la poche parodontale : 

Le détartrage et le surfaçage radiculaire

Le surfaçage radiculaire est utilisé en complément d'un détartrage lors d'une parodontite. C'est en quelque sorte un détartrage en profondeur destiné à enlever tout le tartre et toute la plaque bactérienne sur toutes les surfaces dentaires, y compris sous la gencive, le long des racines des dents. Le détartrage nécessite le recours à un équipement à ultrasons pour éliminer la plaque bactérienne par vibrations. Il enlève le tartre, la plaque et le biofilm sur les dents.

La chirurgie à lambeau

La chirurgie à lambeau est une technique chirurgicale qui consiste à nettoyer les poches, le tartre et les poches parodontales avant de suturer les poches pour que la gencive se recolle à la dent. Elle apporte du tissu pour réparer une perte de substance. À la différence de la greffe, le lambeau est vascularisé (du sang arrive par une artère, et repart par une veine, on appelle pédicule cet ensemble artère/veine, pouvant contenir un nerf). 

La greffe

Elle consiste à décoller la gencive comme pour les chirurgies parodontales de débridement. Cela permet de voir directement le tartre sous la gencive et les tissus inflammatoires qui doivent être éliminés.  La technique la plus sûre pour ce type de chirurgie parodontale est l’utilisation d’une greffe d’os autogène. C'est un os récupéré pendant l’intervention qui permet de reconstruire l’os perdu. 

Les différents médicaments proposés dans le cadre d’un traitement 

Le gel de doxycycline

Ce gel contient de la doxycycline. Il permet de traiter les maladies parodontales, détruit les bactéries et empêche qu'elles ne se reforment. Il réduit également  les poches causées par les maladies parodontales. C’est un antibiotique libéré graduellement sur une période d’environ une semaine. Il s'adapte aux contours des gencives et s'y solidifie à l'intérieur. Il devient cireux lorsqu'il entre en contact avec la salive.

La pastille de chlorhexidine

Elle est utilisée en traitement local d'appoint antibactérien et antalgique des affections limitées de la muqueuse buccale .Il est possible de mettre cette pastille après le détartrage dans du tissu pour qu’elle libère ses actifs antibactériens sur une période de temps donnée. Vous devez placer cette pastille de gélatine microbienne dans une poche de tissu près de la marge gingivale après le détartrage et surfaçage radiculaire. Cet agent microbien est libéré graduellement au fil du temps.  

Les microsphères de minocycline

Pour ce type de traitement des maladies parodontales, le parodontiste insère de minuscules particules contenant de la minocycline, un antibiotique, dans les poches de tissu après une intervention de détartrage/surfaçage radiculaire. Elle est utilisée uniquement en dernier recours lorsque d’autres types de traitements ne sont pas possibles. Il ne faut pas interrompre votre traitement avant la fin de la durée prescrite sans avis médical.

Les solutions maison après traitement chez le dentiste 

Le jet dentaire

Pour améliorer le nettoyage des poches parodontales, vous pouvez utiliser un jet dentaire avec un embout en caoutchouc souple pour les rinçages thérapeutiques à faible pression. Il est facile à utiliser et vous permettra de nettoyer en douceur jusqu'à 90 % de la profondeur d'une poche parodontale de 6 mm. Le fonctionnement du jet dentaire est très simple. Il vous suffit de comprendre les différentes étapes. 

  • Lorsque l’hydropulseur est éteint, choisissez la pression la plus faible.
  • Placez l’embout souple contre la dent à un angle de 45 degrés et placez délicatement l’embout sous la gencive, dans la poche.
  • Allumez l’hydropulseur pour procéder au nettoyage.

Le bain de bouche thérapeutique

Les dentistes prescrivent souvent des bains de bouche thérapeutiques comme un moyen non chirurgical de traiter les maladies des gencives et de nettoyer les poches parodontales. Ces solutions prescrites sur ordonnance contiennent en général du gluconate de chlorhexidine qui sont beaucoup plus efficaces que les autres bains de bouche thérapeutiques. Il est généralement conseillé de l’utiliser 2 à 3 fois par jour.

Nous espérons que ce guide vous aura permis de comprendre ce qu’est une poche parodontale. Nous espérons que vous avez compris son origine mais également les symptômes et les douleurs pour reconnaître ce problème bucco-dentaire à chaque fois qu’il apparaît. Le traitement le plus adapté à vous dépendra de l’avis de votre dentiste.  

Haut
Ajouté au panier:
Ajouter au panier a échoué:
Produit ajouté avec succès à la liste de souhaits!




En poursuivant votre navigation, vous acceptez la dépose de cookies "Statistiques". En savoir plus🪥
Français